Focolari : de l’Unité à la dérive ?

 

Focolari : de l’Unité à la dérive ?

 

« Le charisme de l’unité est un stimulant providentiel et une aide puissante pour vivre cette mystique évangélique du ‘nous’. »

Pape François, à Loppiano

 

Te voilà à la dérive, tu cherches un sens à ta vie, tu as le cœur rempli d’idéal ? Il te semble que Dieu t’appelle ? Ne cherche plus, je connais un mouvement au-dessus de tout soupçon. Parmi d’autres, bien évidemment. Mais, son charisme est, précisément, ce que ton cœur désire : L’UNITÉ !

Tu n’as rien à craindre, il ne peut s’agir d’une secte. Les statuts sont approuvés par Rome, depuis la création. Tu y seras en famille, comme dans ton propre Foyer. D’ailleurs, la spiritualité de ce mouvement est basée sur le message de l’Évangile. Ce message d’amour et de paix, de vérité et de liberté.

Une belle spiritualité fondée sur les propres paroles de Jésus : « Que tous soient un. » Et, parmi la succession apostolique des apôtres, voyez le soutien indéfectible et rassurant  de Saint Jean-Paul II !

Oublions l’opposition de Chiara Lubich aux couples homosexuels et à l’avortement. Oublions également les dérives sectaires au nom de l’Unité. Rien de bien neuf dans l’Église, simplement une nécessaire fidélité à la Tradition apostolique. Et quelques inévitables errements qui ne sauraient avoir raison de la fidélité de Dieu.

Oublions enfin ses paroles pour le moins étranges :  « Chaque âme des Focolari doit être une expression de moi et rien d’autre. […]. L’Unité est donc l’Unité et une seule âme doit vivre : la mienne, c’est-à-dire celle de Jésus parmi nous, qui est en moi » (extrait d’une lettre de 1950).

Non, il n’y a pas lieu d’hésiter une seconde. Entre Focolari, vous voilà dans la grande famille catholique. Mieux que dans d’autres mouvements ou communautés. L’appel des autres n’est pas le vôtre, la sainteté qui vous attend n’est pas la leur. L’Unité est ce qui se fait de mieux, la parousie tant attendue.

Comme le dit si bien le pape François, « tout projet humain peut d’abord recueillir un consensus puis échouer, tandis que tout ce qui vient d’en haut et porte la marque de Dieu est destiné à durer ». Ainsi, « les projets humains échouent toujours ; ils durent un temps, comme nous ». « Seule la force de Dieu dure », insiste-t-il. « Pensons à l’histoire des chrétiens, mais aussi à l’histoire de l’Église, marquée par tant de péchés (…) Pourquoi ne s’est-elle pas effondrée ? Parce que Dieu est là. »

Cessons de délirer, voulez-vous. La morale de cette histoire « sainte » ? Parce qu’il y a une morale. Terrible, pour qui veut bien voir l’envers des apparences. Méfiez-vous des unités de façade et des belles paroles aguichantes, vous pourriez bien y perdre votre personnalité ! Et si « la Vérité vous rendra libre » (Jean 8, 31), il semble bien qu’il faille encore la chercher, ailleurs. Toutes les sectes sont dangereuses, et savent se revêtir d’une respectabilité toute providentielle.

Pascal HUBERT

 

 

Rien à redire, que du beau monde… : merci François !

 

 

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur mon blog, un avis, une réflexion ou une suggestion…

ou à m’écrire à deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s