Mon nom est Légion

 

Mon nom est Légion

 

« Marchant à travers les tentations, les tribulations, l’Église est soutenue par la vertu de la grâce de Dieu, à elle promise par le Seigneur pour que, du fait de son infirmité charnelle, elle ne défaille pas à la perfection de sa fidélité mais reste de son Seigneur la digne Épouse, se renouvelant sans cesse sous l’action de l’Esprit Saint jusqu’à ce que, par la croix, elle arrive à la lumière sans couchant. »

Lumen gentium

 

Mon nom est Légion et le lavage de cerveau mon charisme. Malgré les abus du fondateur, je sais muter. Avec l’aide du Vatican, s’il le faut. Ainsi, toujours je me relève, de mes péchés purificateurs. Que son Règne vienne sur terre, voilà bien là l’essentiel. Pour le souffle de l’Évangile et sa propagation dans le monde entier, je possède quelques atours dans mon sac.

Par amour de la vérité, voici que je les dévoile devant vous :

  • 22 652 membres laïcs
  • 523 membres consacrés
  • 59 laïcs consacrés
  • 1501 légionnaires du Christ.
  • 11 150 jeunes font partie de l’ECYD (charisme vécu par les adolescents).
  • Ses centres éducatifs, ce sont : 154 collèges, 5 académies, internationales, 14 universités civiles et 4 ecclésiastiques forment plus de 185.000 étudiants, et des milliers de familles et de jeunes participent aux missions d’évangélisation.

Comprenez, face à un tel succès spirituel, il est impossible à la Sainte Église de dissoudre le beau charisme de notre Congrégation, tel que voulu de toute éternité par notre Seigneur Jésus-Christ lui-même !

Mon nom est Légion

Avez-vous deviné qui je suis ? Je suis le Règne de Dieu ! Une fédération qui regroupe les prêtres (Légionnaires du Christ), consacrés et laïcs de la communauté fondée par Marcial Maciel en 1941.

C’est ainsi que le 11 juin 2019, le supérieur général de la congrégation des Légionnaires du Christ et les responsables des hommes et femmes consacrés de Regnum Christi ont annoncé la constitution canonique de la fédération Regnum Christi et l’approbation de ses nouveaux Statuts par la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique (CIVCSVA).

« Nous sortons d’une longue période de travail. Cela a été un long chemin et l’avenir s’ouvre maintenant devant nous. Aux mois de novembre et décembre derniers, j’ai moi-même pu participer à l’Assemblée Générale de Regnum Christi à Rome. Déjà à cette occasion, j’avais l’impression que Dieu marchait toujours devant nous. Ainsi, aujourd’hui je vous invite tous à rendre grâce au Seigneur qui nous a accompagnés de manière si fidèle. Nous déposons entre ses mains l’avenir de notre famille spirituelle Regnum Christi », affirme ainsi le P. Valentin Gögele, LC, provincial d’Europe occidentale et centrale.

S’il nous arrive de marcher sur la tête, Dieu, lui, marche toujours devant nous. Nous voilà définitivement rassuré sur l’avenir de la Congrégation et sur ses membres qui la composent.

Rappelons simplement, pour terminer, que le fondateur Marcial Maciel, décédé en 2008, était polygame, pédophile, morphinomane et escroc. Qu’il abusait de ses propres enfants, de ses séminaristes, des paradis artificiels et fiscaux et qu’il a bénéficié de la bénédiction d’au moins trois papes et de la complicité sans faille du Vatican durant plusieurs dizaines d’années…

Quand on sait que les Légionnaires disaient régulièrement une prière spéciale pour « l’authenticité et la fidélité des cofondateurs » et que Maciel lui-même voulait que les futurs leaders spirituels soient scrupuleusement fidèles à son « inspiration » et à sa constitution…

Faux prophète, nouveau charisme, et nouvelle vision d’avenir ! Mais, toujours le même Esprit ! Crois seulement, à Dieu tout est possible… !

Pascal HUBERT

 

Pour aller plus loin :

Questions/réponses autour du Statut Général de Regnum Christi

Lors d’une conférence de 90 minutes en la fête de la Pentecôte, dimanche 4 juin 2017, les supérieurs généraux des légionnaires du Christ, consacrées de Regnum Christi et hommes consacrés du Mouvement ont été accompagnés par des membres de la commission générale du renouvellement pour répondre aux questions concernant le nouveau projet du Statut Général de Regnum Christi.

Le P. John Bartunek, LC, modérateur de l’événement, a ajouté des questions pour lesquelles il avait demandé aux intervenants de préparer des réponses, ainsi que des questions en direct de l’audience des légionnaires et membres consacrés présents, et celles envoyées par WhatsApp par des membres laïcs du monde entier.

Le projet du Statut de Regnum Christi propose une organisation du Mouvement selon la forme juridique d’une fédération. À la question du choix de cette forme juridique, le P. Eduardo Robles-Gil, supérieur général, a répondu : « C’est la forme canonique avec le plus de flexibilité pour nos besoins. À sa création, le Mouvement a été quelque chose de simple et spontané, mais maintenant nous avons grandi et cela ne suffit plus d’être simples et spontanés en vivant notre mission. C’est un besoin de l’Église que nous soyons organisés ».

Le P. Bartunek a remarqué que le mot charisme était mentionné plusieurs fois dans le Statut mais qu’il n’y avait pas d’articles qui définissaient clairement ce charisme. Il a demandé aux participants d’en expliquer la cause. Viviana Limón, conseillère générale pour les consacrées de Regnum Christi, a répondu que le charisme est « une réalité surnaturelle, un don de Dieu pour enrichir son Église. Ce n’est pas une simple réalité, elle est complexe, avec de nombreux éléments. Ces éléments sont expliqués dans l’identité, la finalité, la mission de Regnum Christi, et la façon particulière dont Regnum Christi agit. Un seul article serait trop limité pour expliquer ce charisme. » Jorge Lopez, supérieur général des hommes laïcs consacrés de Regnum Christi, a ajouté que « bien que le Statut explique les différentes parties du charisme, celui-ci continue à évoluer dans le temps. Dieu œuvre en nous et nous devons être ouverts à l’évolution du charisme maintenant et à travers le temps. »

Remarquant que tout un chapitre était consacré à la communion, le P. Bartunek a précisé : « Ce concept de communion a émergé comme un point central lors des dernières années. Comment cette réalité est-elle vue dans le Statut ? » Jorge Lopez a expliqué que « Le mot communion est mentionné 22 fois dans le Statut et on le retrouve dans 15 articles. Le passage complet qui le décrit comporte quatre articles. C’est un sujet pertinent pour nous, pas uniquement un slogan. Il y a une nouveauté dans la vision de la communion au sein de Regnum Christi. Ce n’est pas une entité monolithique, pas comme une armée, plus comme l’Église… La spiritualité de communion est vécue – ainsi que le déclare le pape François lors de la vigile de Pentecôte cette année, “diversifiée et unie au sein de l’Église universelle’’, elle n’est pas parfaite, mais comme un hôpital de campagne pour les pécheurs qui s’entraident les uns les autres pour vivre nos vocations ».

La discussion a abordé d’autres parties du Statut, notamment la définition du second degré pour les membres laïcs de Regnum Christi, le leadership comme talent pour l’évangélisation, et la distinction entre la « mission » et l’ « apostolat » du Mouvement.

Après avoir répondu aux questions concernant différents sujets, le P. Eduardo a conclu la conférence par cette réflexion : « Nous sommes dans une situation qui est plus élevée que nous. Si c’était un travail humain que nous étions capables d’accomplir avec notre bonne volonté et intelligence, nous pourrions travailler avec nos capacités humaines pour trouver des solutions adéquates. Mais nous travaillons avec une œuvre de Dieu qui nous dépasse et pas seulement une idée humaine à laquelle nous arriverons avec nos propres processus et consensus ».

« Nous devons être ouverts aux inspirations de l’Esprit Saint pour écouter Dieu. Nous avons parlé pendant des années de ce que nous gardions au plus intimement de nos cœurs parce que c’est une profonde conviction que Dieu nous a donnée. Mais Dieu me parle aussi à travers les pensées de mes frères et sœurs si je suis à l’écoute ».

En concluant sa conférence, le P. Eduardo, en sollicitant la prière de chacun pour connaître comment cette période devait être vécue, a déclaré : « D’une manière informelle je voudrais que nous faisions de cette année l’année de l’Esprit Saint pour le mouvement Regnum Christi, que ce soit lui qui nous guide dans ce processus et que nous demandions à notre Seigneur par l’intercession de sa Mère de nous laisser guider par son Esprit comme elle a été la servante du Seigneur, obéissante à sa volonté. Nous devons vivre ce temps avec confiance en Dieu et en les autres ».

 

 

 

 

N’hésitez pas à laisser sur mon blog un commentaire, un avis, une réflexion ou une suggestion…

ou à m’écrire à deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s